« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Notre action > Conférences > Après deux mois de cette nouvelle administration américaine, le monde à la (...)

Visioconférence internationale des 20 et 21 mars

Après deux mois de cette nouvelle administration américaine, le monde à la croisée des chemins

10 mars 2021

Retrouvez l’intégralité de la conférence avec la vidéo complète de chaque table-ronde.

.
Deux mois après l’investiture de Joe Biden à la présidence des États-Unis, le monde est confronté à une multitude de crises : les États-Unis s’orientent délibérément vers un affrontement géopolitique avec la Chine et la Russie. A leur effort pour contenir la montée de la Chine en tentant de forger une alliance indo-pacifique, voire une OTAN mondialisée, Chine et Russie répondent en formant une alliance militaire. L’oligarchie financière, centrée sur la City de Londres, Wall Street et la Silicon Valley, tente de retarder l’effondrement inévitable du système financier transatlantique en prévoyant d’injecter entre 30 et 50 000 milliards de dollars dans le « Great Reset » du Green New Deal. Cela marquerait la fin des nations industrielles et, si elle est mise en œuvre avec succès, cette « grande réinitialisation » entraînerait une réduction drastique de la population mondiale.

Le Programme alimentaire mondial des Nations unies met en garde contre le risque de voir, rien que cette année, 270 millions de personnes mourir de faim à cause d’un sous-développement aigu, aggravé par la pandémie de COVID-19 et les fermetures d’entreprises qui ont déjà détruit 500 millions d’emplois. Le Yémen subit en ce moment-même la crise humanitaire la plus dramatique depuis la Seconde Guerre mondiale, avec une famine qui menace 20 millions de ses habitants. Le fait de ne pas traiter cette situation, à laquelle on pourrait facilement remédier pourvu qu’on en ait la volonté politique, en fait un véritable génocide. En Syrie, un tiers de la population est menacée par la faim, victime d’une guerre par procuration, opposant en apparence Israël et l’Iran, mais qui est en réalité le théâtre d’une possible troisième guerre mondiale entre la forme moderne de l’Empire britannique (Royaume-Uni et États-Unis), d’un côté, et la Russie et la Chine de l’autre.

On assiste à une compétition systémique : alors que la Chine, mais aussi de nombreuses nations asiatiques, font revivre leurs anciennes civilisations, les intégrant dans une perspective d’avenir pleine d’optimisme, basée sur l’innovation scientifique et technologique, l’Occident sombre dans un nouvel âge des ténèbres en adoptant les pratiques culturelles les plus dégénérées, une politique du « tout va bien » digne des derniers jours de l’Empire romain. Aussi, le seul espoir pour l’espèce humaine d’échapper à cette crise existentielle sera d’impulser consciemment une Renaissance de la culture classique et un dialogue entre les meilleures traditions culturelles de l’histoire universelle.

Dans cette perspective, l’Institut Schiller invite des personnalités de Russie, de Chine, d’Afrique, d’Europe et des Amériques pour un dialogue sur la façon de répondre à cette crise existentielle de l’humanité, en adoptant une stratégie de « paix par le développement ». Pendant cinquante ans, Lyndon LaRouche a encouragé cette approche, appelant à se projeter dans les cinq décennies à venir afin de susciter la nécessaire révolution dans les affaires humaines pour faire face ensemble à ces crises, en tant qu’espèce humaine, et libérer le potentiel créateur de l’humanité pour créer un monde digne de ce nom.

Modérateur : Jason Ross, Conseiller scientifique, Schiller Institute (USA)
Helga Zepp-LaRouche : « Pourquoi la poésie et la musique doivent dépasser l’esprit partisan »
Dennis Speed : « Quelle culture pour les Etats-Unis ? »
Liliana Gorini : Movisol (Movimento Internazionale per i Diritti Civili « Solidarietà »), Italie
— La Divine Comédie de Dante : sortir de l’enfer par la voie de la science et de l’exploration spatiale
Diane Sare : « Beethoven au jardin de Gethsémané »
Carolina Dominguez : « Comment résoudre la crise de l’éducation »
Video : John Sigerson, ténor ; Margaret Greenspan, piano, “Abendlied” de Ludwig van Beethoven
Megan Dobrodt  :
— Les trois missions martiennes et au-delà
Anastasia Battle, The LaRouche Organization (TLO) : “Le lancement de Leonora !”
Modérateur : Harley Schlanger, The Schiller Institute
Helga Zepp- LaRouche : « Le monde a besoin d’un nouveau paradigme »
S.E. M. l’Ambassadeur Ping Huang, Consul général du Consulat de la République populaire de Chine à New York
— La coopération USA-Chine est indispensable au monde
M. Alexey Boguslavskiy, premier Secrétaire, mission de la Fédération de Russie aux Nations-Unis
Bouthaina Shaaban, conseillère de la présidence syrienne
— L’agression contre la Syrie, un crime contre la paix
Dr William Happer, prof. Emeritus, Princeton University (physique atomique), ancien membre du Conseil national de sécurité des Etats-Unis (NSC), département américain de l’Energie, bureau de la Science
Dennis Small (Etats-Unis), Executive Intelligence Review (EIR) :
— Ouvrir les Amériques à l’Initiative une ceinture, une route
Simón Levy (Mexique), fondateur de la chaire des affaires sino-mexicaines à l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM), ancien secrétaire d’État au Tourisme (2018–2019) (Argentine),
Alejandro Yaya, ingénieur chimiste, master en politique de défense, vice-président de l’Institut civil de technologie spatiale ; conseiller en gestion technique, innovation et transfert des processus technologiques, ainsi qu’en
Daniel Marmolejo (Mexique) : journaliste d’investigation ; lauréat du Prix national du journalisme ; couvre la présidence mexicaine ; producteur de la série documentaire “Guerre Hybride" (Hybrid Warfare), et du programme “Incorruptible” :
— Mexique, Argentine et Chine : exemples de Stratégie avancée du point de vue de la guerre hybride
Denys Pluvinage (France), vice-président de l’Alliance franco-russe
Sultan M. Hali (Pakistan) :
— La Nouvelle Route de la soie et le Pakistan
Richard Freeman (Etats-Unis), EIR : « The Great Reset : le grand bond en arrière »
Modératrice : Diane Sare
Hussein Askary (Suède/Irak), responsable de l’Asie du Sud-Ouest, Schiller Institute : « Reconstruire l’Asie du Sud-Ouest »
Hisham Sharaf (Yémen), ministre des Affaires étrangères du Yémen, « Notre objectif : la paix au Yémen et rejoindre la Nouvelle Route de la soie »
Haidar Al-Fuadi Al-Atabe (Irak), membre de la Chambre des représentants, « L’importance de la coopération sino-irakienne pour la reconstruction de l’Irak »
Prof. Mohammad Ali Ibrahim (Egypte), Doyen de l’Académie du transport et des technologies de logistique, « Avancée décisive de l’industrialisation et du développement des infrastructures de l’Egypte »
Shakeel Ahmad Ramay (Pakistan), directeur du Centre chinois à l’Institut pakistanais des politiques de développement durable, « Le corridor économique sino-pakistanais et la coopération régionale pour la paix et la stabilité »
Richard Black (Etats-Unis), ancien sénateur de Virginie
— La vérité sur la crise syrienne
Ziad Ayoub Arbache (Syrie), professeur d’économie à université de Damas :
— La Syrie : Dix ans après le début de la guerre ? N’est-il pas temps d’adopter une approche du développement pour la paix afin d’éviter de perdre une autre décennie en Syrie (et en Moyen-Orient) ?
Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France dans les pays arabes, africains et latino-américains. Ancien directeur de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides (OFPRA)
— Plutôt une guerre sans fin qu’une fin de la guerre
Jacques Cheminade (France), président de Solidarité & Progrès :
— Un appel à l’action

Témoignage écrit des Maristes bleus d’Alep apporté à la conférence :
— Lettre d’Alep
Modérateur Dennis Speed
Marcia Baker (Etats-Unis) : co-éditrice d’Executive Intelligence Review
— Notre mobilisation agricole pour éradiquer la faim dans le monde
Jocelyn Elders (Etats-Unis), ancienne directrice de la Santé des Etats-Unis : « Une mission pour la jeunesse »
Dr Walter Faggett (Etats-Unis), Ancien Médecin en chef, Washington D.C. Département de la Santé, vice-présent du DC Ward 8 Health Council, « Projet D.C. : le rôle crucial de la Communauté des professionnels de la santé pour vaincre la pandémie »
Dr Khadijah Lang (Etats-Unis) : National Medical Association (NMA), Conseil affaires internationales, « Un projet pilote pour l’Afrique »
Dr Shirley Evers-Manley (Etats-Unis), Ecole infirmière de l’Alcorn University, Mississippi ; Présidente de Global Health Committee, représentante de la National Black Nurses Association,
Bob Baker (Etats-Unis), correspondant pour l’agriculture Schiller Institute, « Ensemble pour la nourriture, la santé et le futur »
Nicole Phrang (Etats-Unis), éleveur, secrétaire et trésorière de l’Association des éleveurs du Kansas
James Benham( Etats-Unis), Indiana Farmer, President of the Indiana Farmers Union ; National Board Member of the National Farmers Union
Bill Bullard (Etats-Unis), président directeur général de R-CALF USA, (Ranchers-Cattlemen Action Legal Fund United Stockgrowers of America )
Mike Callicrate (Etats-Unis), éleveur, fondateur de Ranch Foods Direct, conseiller stratégie et éditeur du blog No-bull

Toute la conférence

Dans cette conférence