« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Notre action > Interventions

L’ÉLECTION PRESIDENTIELLE AMERICAINE DE 2020

Table ronde : « Une guerre du renseignement aux enjeux décisifs ... »

Webinaire par ZOOM

10 novembre 2020

Pour suivre ce webinaire, il est nécessaire de s’inscrire à l’avance

ATTENTION : la table ronde sera en anglais

19 heures HEC (Paris - Europe centrale)

13 heures EDT (Côte est américaine)

.
Le mardi 10 novembre, l’Institut Schiller accueillera une table ronde réunissant des médias indépendants et des experts, concernant l’élection présidentielle américaine, dont on ne connaît pas encore les résultats officiels. En fonction de ce que montreront les recomptages des bulletins de vote dans différents états ou bureaux de vote, ainsi que les actions en justice, il n’est pas exclu que le vainqueur de l’élection présidentielle américaine de 2020 soit effectivement Donald Trump.

Celle-ci s’est déroulée dans le cadre d’une guerre du renseignement, qui se poursuit, en particulier depuis les événements du 11 septembre. Au cours des quatre dernières années, la présidence américaine a constamment été l’objet d’attaques, depuis des opérations illégales de surveillance, le Russiagate, des menaces sans fondements de destitution, la restriction de l’accès à la presse et la censure.

Aujourd’hui, à la lumière de grosses irrégularités électorales, de procédures de vote douteuses et de modifications anticonstitutionnelles des lois électorales, le président Donald Trump a refusé de céder. Ce refus donne à la presse indépendante et aux citoyens la possibilité de faire la lumière sur la manipulation des processus électoraux, tant dans le pays qu’à l’étranger. Qui est derrière ces événements, et pourquoi ? Il sera démontré que des programmes conçus pour déstabiliser les élections dans d’autres pays, connus sous les noms de Hammer et Scorecard, ont été utilisés aux États-Unis.

Des poursuites judiciaires ont été lancées dans tout le pays et obtiennent le soutien de différents procureurs généraux d’État, de membres des assemblées législatives des États et de citoyens. Les gouvernements de la Russie, de la Chine et du Mexique sont parmi ceux qui ont refusé pour le moment de reconnaître le vainqueur de la présidentielle aux États-Unis.

Le résultat de ce processus sera certainement un événement extraordinaire ayant des implications mondiales. La fraude porte atteinte au droit de vote de chacun et détruit tout le concept de gouvernement représentatif. Une révolution des couleurs aux États-Unis, une puissance nucléaire, représente une menace pour le monde entier.

Ne manquez pas cette discussion, à laquelle participeront Kirk Wiebe, ancien de la NSA et lanceur d’alerte ; le colonel Richard H. Black, sénateur à la retraite de Virginie, officier du JAG (justice militaire) et chef de la division du droit pénal de l’armée au Pentagone ; James G. Jatras, ancien diplomate et conseiller du comité de renseignement du Congrès du pour le Parti républicain, Helga Zepp-LaRouche, présidente de l’Institut Schiller, et Harley Schlanger, du comité d’action politique de LaRouche.