« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Notre action > Interventions

Conférence internationale 4 décembre 2021

Le variant Omicron COVID-19 sera-t-il la sonnette d’alarme dont nous tiendrons compte ?

1er décembre 2021

Conférence en anglais

Il y a huit mois, en mars 2021, des épidémiologistes, des virologues et des spécialistes des maladies infectieuses de vingt-huit nations ont mis en garde contre les dangers à venir en l’absence d’un déploiement international complet de la vaccination. La plupart d’entre eux pensaient qu’il ne restait qu’un an ou moins avant que des mutations réellement dangereuses ne prolifèrent à grande échelle. Il y a huit mois, Gregg Gonsalves, professeur associé d’épidémiologie à l’université de Yale, s’est exprimé en ces termes : « Avec des millions de personnes infectées par ce virus dans le monde, de nouvelles mutations apparaissent chaque jour. Parfois, elles trouvent une niche qui les rend plus aptes que leurs prédécesseurs. Ces variantes chanceuses pourraient se transmettre plus efficacement et potentiellement échapper aux réponses immunitaires des souches précédentes. Si nous ne vaccinons pas le monde entier, nous laissons le champ libre à de plus en plus de mutations, qui pourraient produire des variantes échappant à nos vaccins actuels... Le virus ne respecte pas les frontières et de nouvelles variantes quelque part sur la planète signifient qu’aucun d’entre nous n’est à l’abri. »

Mais les vaccins ne suffiront pas à stopper le COVID. Seuls des systèmes de santé modernes et complets partout dans le monde, qui nécessitent la mise en place rapide et simultanée de la production et de la distribution d’électricité, de l’approvisionnement en eau potable - de nouveaux systèmes d’approvisionnement en eau - et de toutes les autres infrastructures nécessaires, pour soutenir les hôpitaux, les cliniques et les préoccupations permanentes des gens en matière de santé, peuvent faire le travail.

Ce n’est que si nous développons une réponse internationale complète et approfondie aux avertissements d’escalade des épidémiologistes, des virologistes et des spécialistes des maladies infectieuses, comme le préconise l’Institut Schiller à partir de mars 2020, et comme l’a répété l’ancien chirurgien général des États-Unis, le Dr Joycelyn Elders, il y a quelques jours à peine, que nous pourrons mettre un terme à la mortalité croissante, au désespoir économique et à la destruction de tant de vies humaines.

Rejoignez-nous à cette conférence, et recrutez d’autres personnes pour rejoindre la mission.

S’INSCRIRE