« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Notre action > Interventions

Conférence de l’Institut Schiller :

Le futur de l’humanité doit déterminer le présent

30 juillet 2019

L’Institut Schiller aux Etats-Unis a commémoré la date du 20 juillet 1969 lors d’une conférence à New York transmise sur le web sur le thème « Un dialogue des cultures sur le développement de la population et de la force de travail pour les 50 prochaines années de la Terre ».

Le titre se rapporte à un livre de Lyndon LaRouche publié en mars 2005, Earth’s Next Fifty Years, dans lequel il esquisse une perspective claire du développement de l’ensemble de l’humanité. La conférence du 20 juillet a commencé par un clip d’une émission télévisée de LaRouche de 1988 intitulée Une femme sur Mars, un appel vibrant à engager toutes les nations dans l’exploration spatiale.

Helga Zepp-LaRouche a fait la présentation principale de la journée par vidéo interposée, suivie par Andrea Jones, du Centre de vol spatial Goddard de la NASA, qui a fait un reportage en direct de la célébration se déroulant à Washington, et expliqué les programmes actuels de la NASA.

Les ambitions chinoises en matière spatiale ont été présentées par Xing Jijun, le directeur du Bureau Science et Technologie du consulat de New York. Ensuite a été projetée la vidéo d’un discours fascinant du pionnier de l’espace Krafft Ehricke datant de 1984 sur La naissance de la civilisation polyglobale. Les participants ont eu droit à un aperçu spécial de l’œuvre et de la vie de Krafft Ehricke par sa fille Krista Ehricke.

Enfin, Ben Deniston de l’Institut Schiller a présenté la bataille inconditionnelle de Lyndon LaRouche en faveur de la recherche scientifique dans tous les domaines de pointe.


A lire aussi :