« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Notre action > Interventions

Jeunes, soyez critiques à l’égard des nombreux faux prophètes

30 novembre 2021

L’appel suivant, en 7 points, a été lancé par le président du Groupe CLINTEL, Guus Berkhout, et a été présenté le 14 novembre 2021 lors d’une conférence de l’Institut Schiller, « Toutes les ressources morales de l’humanité doivent être mobilisées : l’humanité doit être l’espèce immortelle ! »
Rédigé dans le contexte de la COP26, M. Berkhout répond au pessimisme et au doute jeté sur la nature même de l’être humain par une vision profondément malthusienne, dont le discours apocalyptique sur le changement climatique est l’expression.

Message n° 1 : S’il vous plaît, ne vous comportez pas comme des perroquets. Soyez critiques à l’égard des nombreux faux prophètes qui tentent de profiter de vous et de vous opposer à ce que vos parents et grands-parents ont réalisé. Gardez à l’esprit que les informations que ces faux prophètes vous donnent sont partiales et trompeuses. Leurs informations et prédictions découlent d’une science défectueuse et de modélisations erronées.

Message n° 2 : Approfondissez vos connaissances sur les faits relatifs à notre climat. Ce faisant, vous découvrirez qu’il n’existe aucune preuve d’une crise climatique. Oui, le changement climatique existe et il est de tous les temps. Mais ne vous inquiétez pas, le réchauffement actuel de la planète est doux - environ 0,14° C par décennie seulement. Et n’oubliez pas qu’il a déjà apporté de très nombreuses contributions positives à la qualité de vie.

Message n° 3  : Savez-vous que la différence entre la température annuelle moyenne de la Finlande (froide) et celle de Singapour (chaude) est de plus de 20° C ? Et pourtant, ces deux pays sont chacun des pays à succès. L’humanité est vraiment intelligente et capable de s’adapter à des climats très différents. Déclarer que le réchauffement climatique actuel de 0,14° C par décennie est une catastrophe et totalement disproportionné. Pensez-y, pendant que vous protestez.

Message n° 4 : Vos professeurs vous ont-ils déjà dit que le CO2 est une bénédiction pour tout ce qui vit sur notre planète ? Loin d’être une pollution, le CO2 est la molécule de la vie, fournissant de la nourriture aux plantes. Et sans les plantes, il y aurait très peu de vie animale et pas de vie humaine du tout. Pensez à cela aussi, pendant que vous protestez.

Message n° 5 : Ne confondez pas le changement climatique et la pollution environnementale ! Ce sont deux phénomènes complètement différents. Le changement climatique est en grande partie causé par les forces naturelles et la pollution environnementale est en grande partie causée par le comportement humain. Le changement climatique nécessite des mesures d’adaptation astucieuses et la pollution de l’environnement exige des technologies de production astucieuses et propres - là encore, deux défis très différents. Ne les mélangez pas !

Message n° 6 : S’il vous plaît, ne gaspillez pas votre vie en tentant de résoudre un problème qui n’existe pas. Au lieu de cela, mettez tous vos talents et votre énergie dans le développement d’une économie productive et durable. Ce n’est qu’alors qu’on pourra dégager suffisamment de moyens pour augmenter le niveau de vie au-delà d’une simple satisfaction des besoins élémentaires. Lorsque vous retournez dans le passé improductif et que vous vous appauvrissez, vous devez être conscient que vous n’êtes plus maître de votre avenir !

Message n° 7 : L’histoire montre que la vie sur la planète Terre exige une adaptation permanente. Si vous continuez à faire progresser la science et la technologie, vous générez de nouvelles capacités pour vous adapter au changement climatique, pour protéger notre environnement naturel, pour mettre fin à la faim et à la pauvreté, et pour créer une société où les gens prennent soin les uns des autres. L’adaptation intelligente est la formule pour créer un monde meilleur.

Chers jeunes : Pourquoi protester contre un problème qui n’existe pas ? Il suffit de s’adapter ! Si vous avez plus de CO2, cela permettra aux générations futures de résoudre enfin le problème de la faim dans le monde. Et sachez que la COP26 est devenue un échec, un échec total, car les énergies renouvelables sont une grosse erreur ! Je le répète : les énergies renouvelables sont une grosse erreur. Elles ne sont pas fiables, et elles sont inabordables. Le véritable avenir énergétique passe par la puissante combinaison du gaz et du nucléaire.

Enfin, chers jeunes : Pour vous tous, qui avez été empoisonnés par la peur de l’avenir, oubliez les créatures du pessimisme de la COP26. Elles ruinent votre avenir en détruisant tout ce que vos parents et grands-parents ont construit. Ne regardez pas les modélisations informatiques défectueuses, mais regardez les faits. CLINTEL croit en votre capacité à créer un monde meilleur. Considérez les sept défis de ce message comme votre mission dans la vie.