« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Notre action > Interventions

Helga Zepp-LaRouche à la Conférence sur les civilisations asiatiques de Pékin

31 mai 2019

La présidente de l’Institut Schiller Helga Zepp-LaRouche est de retour d’une visite de dix jours en Chine, marquée par un agenda chargé de présentations publiques, d’interviews et de rencontres privées. La visite a démarré par sa participation à la conférence sur le Dialogue des civilisations asiatiques, qui avait lieu les 15 et 16 mai à Pékin et qui a été inaugurée par une allocution du président Xi Jinping devant presque 2000 participants.

Dans le cours de la conférence, Mme Zepp-LaRouche a été invitée à prononcer un discours de dix minutes s’inspirant de son article intitulé « L’idéal suprême de l’humanité est le potentiel du futur », qui a déjà été publié dans les actes de la conférence.

Mme Zepp-LaRouche a noté combien les participants d’autres pays asiatiques étaient visiblement très impressionnés par la croissance économique de la Chine, tout comme son succès phénoménal dans la lutte contre la pauvreté et le retard économique.

Pendant sa visite dans la capitale, elle a eu l’occasion de rencontrer des responsables d’un certain nombre d’institutions avec qui elle a entretient un contact depuis les années 1990. En arrière-fond des entretiens, les graves tensions entre la Chine et les Etats-Unis notamment dans les négociations commerciales et l’affaire Huawei. Les attaques contre Huawei, en particulier, sont source d’inquiétudes, car considérées comme une tentative d’empêcher la Chine de se positionner à la pointe des technologies. Mais pas seulement la Chine, les mesures punitives frappant aussi d’autres pays en voie de développement utilisant l’équipement chinois, notamment en Afrique. Beaucoup se tournent vers le mouvement international de Lyndon LaRouche, a noté Zepp-LaRouche, pour trouver des solutions à ces problèmes.

Par ailleurs, la fondatrice de l’Institut Schiller a prononcé un discours au Chongyang Institute for Financial Studies de l’université Renmin de Pékin, avant de se rendre à Nanjing, pour s’entretenir de la traduction et de la publication, en chinois, du deuxième volume du rapport international de l’EIR et de l’Institut Schiller sur les Nouvelles Routes de la soie, paru en 2018.

De nombreux responsables en Chine, selon Helga Zepp-LaRouche, s’intéressent de près à la théorie économique de Lyndon LaRouche et au travail de l’Institut Schiller dans toutes ses dimensions, notamment culturelle.