« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Approfondir > Lyndon LaRouche

Alors vous voulez tous savoir sur l’économie ?


En 1989, le mur de Berlin s’effondrait et, avec lui, le système « communiste ». Aujourd’hui, le néolibéralisme financier nous conduit à une dépression mondiale et à la guerre.

Ce livre a été écrit pour tous ceux qui espèrent une « autre politique » et pour qui développement économique et justice sociale ne font qu’un. Son objectif est de montrer que l’économie n’est pas un instrument assurant la répartition des ressources rares, mais une science ayant pour objet l’éveil et l’essor des capacités créatrices de l’homme, par une politique volontariste cassant la « règle du jeu » dominante et rétablissant le bien commun.

Lyndon LaRouche, en 1922, est un imprécateur de la mondialisation financière. Cependant, il ne se limite pas à critiquer mais nous propose ici sa conception de l’économie physique.

Pendant de longues années, il a animé un courant important du parti démocrate américain en s’efforçant de faire renaître la tradition de Franklin Delano Roosevelt, John Kennedy et Martin Luther King.

Ses nombreuses propositions — un nouveau Bretton Woods, un retour à une séparation stricte entre banques (Glass-Steagall global), un « pont » terrestre eurasiatique, de grands projets infrastructurels tout le long des Nouvelles Routes de la soie, une Renaissance de la culture classique — alimentent et orientent le débat international, en fournissant la seule alternative viable à long terme.

Lyndon LaRouche aurait eu 100 ans cette année. Ses idées demeurent, portées par un nombre croissant de personnes, dans le monde entier, résolues à ne pas laisser l’humanité en péril face à ce qui est clairement identifié comme un fascisme financier. Alors que l’on célèbre le centenaire de sa naissance, une chose est sûre : ses idées façonneront l’avenir de l’humanité.