« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Veille stratégique

NAWAPA XXI – le début d’une nouvelle révolution américaine

15 avril 2012

Le comité d’action politique de Lyndon LaRouche vient de publier un rapport spécial intitulé NAWAPA XXI, un plan d’action permettant non seulement de surmonter la crise économique frappant les pays situés des deux côté de l’Atlantique, mais également de mettre fin aux renflouements hyperinflationnistes et à l’austérité meurtrière, tout en traçant la voie pour le développement de notre planète et même au-delà. Cette approche se situe dans le droit fil des grands projets défendus par George Washington, John Quincy Adams et Abraham Lincoln, de même que Franklin Roosevelt et John Kennedy au XXè siècle.

Cette initiative arrive à point nommé, car la campagne pour l’élection présidentielle de novembre prochain, au sein des deux partis, est devenue encore pire que le cirque habituel. Néanmoins, la campagne d’envergure nationale menée par la liste de candidats larouchistes devrait permettre de changer la donne en libérant les autres candidats (tant à l’élection présidentielle qu’aux législatives) des disputes de chiffonniers sur des axiomes monétaristes discrédités et réorienter la discussion sur la nécessité d’une mission pour l’avenir.

Le rapport est dédié à John F. Kennedy, car l’idée de l’Alliance nord-américaine d’énergie et d’eau (NAWAPA) a été conçue par lui au cours de sa présidence, à une époque où les Américains étaient orientés vers l’optimisme général en matière de science et de technologie. Cet état d’esprit où l’on pense à l’avenir plutôt que d’être obsédé par un profit monétaire immédiat est bien illustré dans un discours prononcé par Kennedy en août 1962, à propos de la responsabilité des politiques de prévoir les ressources naturelles pour la prochaine génération : « Aucun projet que nous planifions aujourd’hui ne nous sera bénéfique, à nous. Tout ce que nous commençons aujourd’hui est pour ceux qui viendront après nous. Tout comme ceux qui ont commencé un projet bien des années avant nous, nous permettant d’être ici aujourd’hui, j’espère que nous accomplirons notre devoir pour la génération qui nous suivra. »

La dimension du projet NAWAPA XXI est sans précédent. Il vise à transporter de l’eau douce depuis l’Alaska et le Nord-Ouest du Canada, fournissant plus de 198 Gm3 d’eau au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique sur une base annuelle. Une puissance installée en électricité de 42 000 mégawatts serait fournie par le projet, permettant de satisfaire aux besoins de plus de 40 millions de foyers. Quatre millions d’emplois productifs directs seraient également créés, plus deux ou trois millions d’emplois supplémentaires dans la construction de nouvelles villes, de nouvelles voies ferrées et autres équipements, permettant ainsi de raviver la production d’acier et de béton, ainsi que l’industrie du bâtiment.

Le projet servirait en plus de lien pour d’autres projets dans la région trans-Pacifique, impliquant la Russie, le Japon, la Corée du Sud et la Chine dans le développement de l’Arctique. Un tunnel sous le détroit de Bering serait construit, ouvrant l’accès aux vastes ressources de la Sibérie. Un effort conjoint permettrait également de lancer l’Initiative de défense de la Terre. Tous ces projets représenteraient une rupture avec la concurrence effrénée pour des ressources limitées du modèle impérial, qui nous précipite aujourd’hui vers une guerre mondiale. Une nouvelle ère de coopération verrait plutôt le jour, ouvrant la voie à la colonisation de l’espace.

Une section très importante du rapport est consacrée à l’élaboration d’une « politique de crédit hamiltonienne » qui mettrait fin au pouvoir de l’oligarchie financière de créer de la dette, étranglant tout effort de développement véritable, pour lui substituer un système de banques nationales détenant le droit exclusif de générer du crédit, de manière à produire une nouvelle richesse physique.

Le rapport peut être téléchargé sur www.larouchepac.com.