« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Veille stratégique

Le projet Modi présenté en Allemagne : créer un million de nouveaux emplois par mois !

18 novembre 2014

L’ambitieux programme de développement et d’investissement du Premier ministre indien Narendra Modi a été présenté pour la première fois à un large public allemand le 12 novembre à Berlin lors du Troisième forum pour l’investissement indo-allemand. Une délégation de haut rang, composée de représentants du gouvernement central et de plusieurs régions, des PDG de 12 grandes entreprises, dont la plupart exercent des fonctions au sein de la Chambre indienne de Commerce et d’Industrie (FICCI) et d’une vingtaine d’autres industriels, a parlé du plan Modi qui, à mille lieux de l’euro-pessimisme, vise à créer un million de nouveaux emplois par mois pour la prochaine décennie, soit plus d’une centaine de millions d’emplois au total !

Davantage d’efforts que par le passé seront faits pour assurer des emplois à la jeune génération et pour augmenter le nombre d’emplois qualifiés, tout en développant plusieurs corridors industriels reliant les villes côtières comme Mumbai et Calicut à Delhi.

JPEG - 106.6 ko
Shéma type des 100 nouvelles cités intelligentes prévues par le gouvernement Modi
© 42.tut.by

Pour endiguer l’énorme flux migratoire des campagnes vers les grandes villes,
100 nouvelles « cités intelligentes » doivent être bâties à l’intérieur des terres, ayant une population urbaine allant de plusieurs centaines de milliers à deux millions. Cela se fera suite à la consultation des citoyens habitant les villages autour de ces sites, afin d’assurer une transition rapide vers la production agro-industrielle et industrielle, et l’intégration des paysans dans l’urbanisation de l’intérieur du pays.

Ces nouvelles agglomérations seront modernes, dotées des meilleures infrastructures dans le domaine de l’eau, de l’électricité, du transport et de la santé. Le gouvernement indien compte aussi développer son programme spatial, et intéresser les jeunes à la recherche.

Bien que la présence de représentants du gouvernement allemand à ce Forum ait été plutôt faible, le secrétaire général de la FICCI, A. Didar Singh, voudrait que l’industrie allemande investisse directement en Inde et dans le plan Modi. « L’économie américaine est au ralenti, a-t-il dit, l’économie européenne est au ralenti, alors où voulez-vous investir maintenant, sinon en Inde ? »

En effet, au moment où les exportations allemandes vers d’autres pays de l’UE sont en forte chute, et où l’augmentation du PIB frôle zéro pour cent, obtenir une part des milliards de dollars d’investissement prévus en Inde est fort alléchant pour les industriels allemands.