« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Veille stratégique

Le ministre allemand du développement propose un plan Marshall pour le Moyen-Orient

11 février 2016

En vue de la conférence internationale des donateurs pour la Syrie, qui se tiendra à Londres le 4 février, le ministre allemand du Développement, Gerd Müller, s’est rendu en Jordanie, en Turquie et dans le Nord de l’Irak la semaine précédente. Au centre de sa tournée, un programme visant à créer plusieurs centaines de milliers d’emplois dans la région pour les réfugiés syriens et à améliorer leurs conditions de vie dans les pays voisins.

Le ministre s’est entretenu avec des représentants du gouvernement en Jordanie, où se trouvent actuellement plus de 640 000 réfugiés venus de Syrie. À la veille de son départ, Müller avait souligné que la plupart d’entre eux vivent dans des communes ou villages :

Grâce à des investissements dans l’infrastructure de ces communes, comprenant entre autres la construction de logements, d’écoles et de maisons de quartier, des emplois peuvent être créés pour des dizaines de milliers de réfugiés et de Jordaniens. Ce faisant, nous créerons d’importantes perspectives au niveau de la région, tout en relançant du même coup l’économie du pays. Un tel programme d’investissement et d’infrastructure serait un important premier pas vers un Plan Marshall pour la région. Ce n’est qu’à travers un tel Plan Marshall que nous parviendrons à surmonter la crise des réfugiés et à reconstruire la Syrie, une fois la guerre terminée.

Müller a également rencontré Nechirvan Barzani, le premier ministre du gouvernement régional kurde du Nord de l’Irak, à Erbil. La population de cinq millions de Kurdes a déjà accueilli 1,5 milliard d’Irakiens fuyant Daech et environ 300 000 Syriens.

Il a pris l’occasion pour souligner l’importance d’une « action internationale conjointe » visant à relancer l’économie des principaux pays d’accueil, ainsi qu’à créer des centaines de milliers d’emplois, pour les habitants d’origine et les réfugiés :

Compte tenu du besoin gigantesque d’infrastructure dans la région, un programme d’investissement et de développement économique est le fondement de toute stabilisation de la région. Si les gens voient une perspective d’avenir sur place, ils ne se livreront pas aux mains de trafiquants d’être humains pour tenter d’atteindre l’Europe.