« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Notre action > Interventions

Le ministre égyptien des Transports présente le rapport sur la Nouvelle route de la soie

24 mars 2016

JPEG - 168.9 ko
Hussein Askary, rédacteur à l’EIR et représentant de l’Institut Schiller pour l’Asie du Sud-Ouest, assis à gauche du ministre égyptien des Transports.

Le 17 mars, un séminaire a été organisé au siège du ministère égyptien des Transports pour présenter à la presse une version en langue arabe du rapport spécial de l’Executive Intelligence Review (EIR) sur le projet de la Nouvelle route de la soie.

C’est le ministre égyptien des Transports, Saad El Geyoushi, en personne, qui a présidé l’événement et qui a introduit Hussein Askary de l’Institut Schiller, un des auteurs du rapport.

JPEG - 90.5 ko
La version arabe du dossier est disponible auprès de l’Institut Schiller.

Aussi bien lors de son propos introductif que lors de ses commentaires sur l’intervention de M. Askary, le ministre a clairement indiqué la volonté de son pays d’insérer les projet d’infrastructures à réaliser en Égypte dans la dynamique de la nouvelle politique chinoise de Nouvelle route de la soie.

Le gouvernement égyptien souhaite investir 100 milliards de dollars dans des routes et des chemins de fers afin d’améliorer aussi bien le réseau national que ces interconnections avec le reste du continent africain.

Plusieurs dizaines d’experts et de conseillers du ministère et d’autres institutions ont assisté au séminaire ainsi que plusieurs journaux et chaînes de télévisions égyptiennes.

La chaîne de télévision chinoise en langue arabe, CCTV-Arabic était également présente et a fait un entretien avec M. Askary.

Le 23 mars, le dossier a aussi été présenté au Yémen lors d’un séminaire organisé par le Club du Yémen pour la coopération avec les BRICS et le Centre d’étude et de recherche du Yémen.