« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Veille stratégique

La Chine crée un fonds de 10 milliards d’euros pour le développement de l’Europe centrale et de l’Est

19 novembre 2016

Le Premier ministre chinois Li Keqiang s’est réuni le 5 novembre à Riga, capitale de la Lettonie, avec ses homologues des 16 pays d’Europe centrale et de l’Est (CEEC). À l’issue de ce sommet, il a annoncé la création d’un fonds d’investissement de 10 milliards d’euros, géré par la Banque commerciale de Chine, pour financer des projets dans l’infrastructure, l’industrie de pointe et les biens de consommation en Europe centrale et de l’Est. Ce fonds prévoit de lever jusqu’à 50 milliards d’euros

Alors que s’ouvrait le sommet « 16+1 », le premier train de conteneurs trans-eurasiatique en provenance de Chine arrivait à Riga, ouvrant une nouvelle ligne du projet « Une Ceinture, une Route ». Parti le 20 octobre de Yiwu, un centre dynamique de production en Chine orientale, le train avait parcouru 11000 km le long de la route Chine-Russie-Lettonie.

Cette coopération est d’autant plus importante que la Lettonie (sinon réduite par l’OTAN au statut d’État sur la ligne de front contre la Russie) comprend que les principaux axes de transport entre elle et la Chine passent forcément par le Transsibérien russe. Si cette évidence ne plaît guère aux néoconservateurs occidentaux, les avantages d’un accord de coopération incluant la Russie n’échappent pas aux Lettons.

Trois grands projets d’infrastructure ont déjà démarré dans les pays de la CEE en coopération avec la Chine. En Roumanie, les entreprises d’énergie nucléaire chinoise et roumaine ont signé un accord en novembre dernier pour la mise au point, la construction et l’exploitation des tranches trois et quatre de la centrale nucléaire roumaine. Ensuite, la Chine mise sur la construction d’une ligne ferroviaire à grande vitesse entre Budapest (Hongrie) et Belgrade (Serbie). En outre, une société chinoise doit construire une centrale thermique en Bosnie-Herzégovine grâce à un prêt de la Banque de développement chinoise.