« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Veille stratégique

La Chine construit de nouvelles lignes TGV : Nairobi-Mombasa, Moscou-Beijing

5 février 2015

La China Road and Bridge Company construit actuellement une voie ferrée à grande vitesse reliant Nairobi, la capitale du Kenya, et Mombasa, son port sur l’océan Indien. Cette ligne de 610 km de long sera un élément capital pour la mise en place d’un réseau ferroviaire transcontinental en Afrique, inexistant jusqu’ici.

GIF - 60.5 ko
Nouvelle voie reliant le port de Mombasa à la capitale kényane, avec ses extensions vers l’Ouganda, le Rwanda et le Sud-Soudan
© Ocnus.Net

Par la suite, cette voie pourrait s’étendre vers Malaba, dans l’ouest du pays, puis vers Kampala (Ouganda), Kigali (Rwanda) et Juba (Sud-Soudan). Lors de la signature du contrat à Nairobi en janvier, le Premier ministre chinois Li Keqiang était entouré des dirigeants de ces trois pays, ainsi que de représentants de la Tanzanie et du Burundi, ce qui souligne la portée continentale du projet.

Le TGV reliant le port de Mombasa s’insère dans le projet chinois de la « Route de la soie maritime du XXIe siècle ». Par ailleurs, les Chinois mettent en chantier sept ports en eau profonde sur les côtes africaines (Djibouti, Dar es Salaam, Maputo, Libreville, Tema, Dakar et Bizerte).

Retour au nord, avec la ligne à grande vitesse Moscou-Beijing, dont le contrat a finalement été accordé à la société China Railway High-Speed (CHR), filiale de China Railway. Le temps de trajet des 7000 km séparant les deux capitales, actuellement de cinq jours, n’en prendra plus que deux selon les autorités chinoises.

Alors que la Russie était aussi en pourparlers avec Alstom, la non livraison des Mistral par la France explique sans doute pourquoi la Chine vient de remporter la mise.

La nouvelle voie sera en partie parallèle à celle du Transsibérien, mais se dirigera plus au sud à partir de Moscou, afin de desservir la ville de Kazan, dont l’importance pour l’économie russe s’affirme.