« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Veille stratégique

Contrairement à l’Union européenne, la Chine augmente ses investissements dans les infrastructures d’Europe centrale

3 janvier 2015

Les chefs de gouvernement de 16 pays d’Europe centrale et de l’Est (ECE) et le Premier ministre chinois Li Keqiang se sont réunis les 16 et 17 décembre à Belgrade, en Serbie, occasion de démontrer, une fois de plus, la volonté de la Chine de promouvoir la croissance économique à l’heure où l’Union européenne n’a que de l’austérité à proposer.

JPEG - 77.9 ko
Le Premier ministre chinois Li Keqiang (au centre) au sommet à Belgrade réunissant la Chine et 16 pays d’Europe centrale et de l’est.
© Luo Qi, GBTimes Serbia

Dans un discours optimiste devant des représentants politiques et des entrepreneurs, Li a déclaré que la Chine entend doubler les échanges avec les pays de l’ECE au cours des cinq prochaines années et crée à cette fin un nouveau fonds pour accorder des prêts à faible taux. Li a établi une analogie entre ces pays, dont l’économie est bien moins avancée que ceux d’Europe occidentale, et la Chine occidentale, où la production est beaucoup moins performante que dans l’est du pays. Pour résoudre le problème, a déclaré Li, il faut investir dans l’infrastructure du transport et de l’énergie.

En vue de l’augmentation délibérée des échanges, il est essentiel d’améliorer l’expédition de marchandises entre l’Asie et l’Europe au moyen de centres de transport intermodal, alliant transport maritime et transport routier et ferroviaire.

La Chine travaille déjà sur l’expansion du port du Pirée en Grèce, ainsi que sur une voie ferroviaire à grande vitesse entre Budapest et Belgrade. Les études de faisabilité de cette ligne de 400 km reliant les capitales hongroise et serbe devraient être achevées en juin 2015 et la voie ouverte en 2017, ce qui ramènera le temps de trajet de huit heures à moins de trois.

En outre, Beijing a décidé d’établir un « accord-cadre d’investissement et de financement coopératif » pour les pays de l’ECE, y compris un « prêt spécial » de 10 milliards de dollars et des fonds d’investissement à hauteur de 4 milliards.

Outre l’infrastructure, les deux côtés entendent renforcer la coopération en matière de science et technologie et d’éducation. La Chine s’engage à accueillir le double d’étudiants originaires de l’ECE.

Un point fort de la visite de Li est intervenu le 18 décembre lors de l’ouverture officielle du « Pont d’amitié Chine-Serbe », un pont de 1500 mètres construit par la Chine, reliant deux municipalités de Belgrade, Borca et Zemun. Ce pont – le premier à enjamber le Danube en plus de 70 ans – a été achevé plus vite que prévu.