« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Notre action > L’hebdo d’Helga Zepp-LaRouche

C’est la Nouvelle route de la soie chinoise qui façonne les questions stratégiques, pas les Britanniques

Vidéo en anglais

6 avril 2018

Les violentes attaques de la Grande-Bretagne et de ses alliés contre la Russie, autour de l’affaire Skripal, ne trompent personne même si certains gouvernements serviles se sont joints aux provocations en expulsant des diplomates russes alors qu’aucune preuve ne vient étayer leurs accusations. Pour Le ministre russe des Affaires étrangères : "nos collègues britanniques ont perdus leur sens des réalités".

Les dirigeants des pays n’ayant pas perdu leur sens des réalités, à l’inverse, se sont abstenus de toute conclusion hâtive dans ce dossier ultra-sensible, et sont généralement ceux qui redoublent d’efforts pour participer aux Nouvelles routes de la soie proposées par la Chine.

Ce qui se trouve derrière ces attaques n’a en réalité rien à voir avec une supposée tentative d’empoisonnement des Russes mais avec le fait que la City de Londres, et les intérêts qui lui sont associés, craint que le nouveau paradigme qui se mets en place avec le projet "Une ceinture une route" proposé par la Chine, et auquel la Russie est associée, n’enterre définitivement leur système basé sur le pillage et les guerres permanentes.