« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Veille stratégique

Au sommet de l’APEC, la Chine annonce un nouveau « Fonds pour la Route de la soie »

14 novembre 2014

JPEG - 160.3 ko
Le président chinois Xi Jinping

La rencontre annuelle de l’APEC (Forum de coopération économique Asie-Pacifique) à Beijing a été l’occasion d’avancer l’agenda de développement international prôné par les BRICS et leurs alliés. A la veille du sommet, lors d’une rencontre avec des dirigeants asiatiques le 8 novembre à Beijing, le président chinois Xi Jinping a annoncé la mise sur pied d’un Fonds de la Route de la soie, doté de 40 milliards de dollars pour financer l’investissement dans les infrastructures, la coopération industrielle et la gestion des ressources en Asie.

Ce fonds s’ajoutera aux 50 milliards de dollars que la Chine apportera à la nouvelle Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures, créée en octobre dernier avec la participation de 20 autres nations.

A une réunion avec des PDGs venus des différents pays de l’APEC, Xi a présenté sa vision stratégique pour la région et le monde, et a appelé les dirigeants d’entreprises à faire du « rêve chinois » un « rêve pacifico-asiatique ». Il a aussi évoqué de manière indirecte, les entraves au développement posées en particulier par Washington, notamment les divers accords de libre-échange qui rendent le choix difficile pour certains.

Xi a également appelé les autres pays de l’APEC à travailler avec la Chine pour développer la Ceinture économique de la Route de la soie et la Route maritime de la soie du XXIe siècle. « La perspective de développement de notre région dépendra des décisions et des actions que nous prenons aujourd’hui. Il est de notre devoir de créer et de répondre au rêve pacifico-asiatique pour notre peuple. Ce rêve signifie de garder notre avance sur le développement global et de contribuer plus largement au bien-être de l’humanité. »

En marge du sommet de l’APEC, Xi et le président russe Vladimir Poutine ont signé de nouveaux accords économiques, dont un volet porte sur la livraison de gaz russe. Poutine a aussi rencontré le Premier ministre japonais Abe, rencontre qui pourrait bien mettre un terme au froid existant dans leurs relations bilatérales.