« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Veille stratégique

Adhésion de la Suisse à la BAII et coopération économique avec la Chine : des opportunités d’expansion pour les entreprises suisses

3 septembre 2015

Dans un entretien avec Sputnik International le 17 août, la chef des Communications du Secrétariat d’Etat à l’Economie (SECO), Antje Baertschi, a déclaré que « la BAII (Banque asiatique d’investissement dans l’infrastructure) réunit les conditions lui permettant de devenir un pilier du système international des banques pour le développement. Elle pourra apporter une contribution substantielle aux énormes besoins en infrastructure de l’Asie et à la promotion du développement durable, aidant ainsi à combattre la pauvreté. »

En mars 2015, note Sputnik, la Suisse et plusieurs pays européens (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni ont demandé à rejoindre la BAII et en juin la Suisse en est devenue membre officiellement. Antje Baertschi a précisé que les statuts relatifs à l’adhésion suisse ont été signés par le Conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann à Beijing le 29 juin 2015 et devront être ratifiés d’ici fin 2016.

L’adhésion de la Suisse se traduira, selon Antje Baertschi, par le renforcement de la coopération entre Berne et Beijing, tout en ouvrant « de nouvelles opportunités d’expansion à nos entreprises ».