« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil > Notre action

Le LA à 432 hz

Placido Domingo, avec le « Manuel sur les rudiments du diapason et l’art des registres » écrit par l’Institut Schiller. Ce manuel est la somme d’un travail de recherche unique, entièrement consacré à la question du La 432. Placido Domingo comme nombre d’autres grands artistes lyriques a été l’un signataires de la pétition de l’Institut Schiller appelant à l’adoption du diapason dit de Verdi, plus bas que l’actuel.

9 avril 1998 - Conférence de l’Institut Schiller à Milan (Italie)

Piero Cappuccilli lors de la conférence sur le La 432 organisée par l’Institut Schiller à la Casa Verdi (Milan) montre la différence entre une interprétation avec un piano accordé au La 432Hz (do=256Hz) et un autre au La 440Hz (diapason officiel)
en allemand, sous-titres en anglais


12 décembre 1988 - Conférence de l’Institut Schiller à Münich (Allemagne)

Lors de la conférence de l’Institut Schiller consacrée au « diapason de Verdi », Nobert Brainin, premier violon du quatuor Amadeus fait une démonstration sur un violon accordé au La 432Hz
en allemand, sous-titres en anglais


29 mai 1996 - Conférence de l’Institut Schiller en Suisse, dans le Tessin

La soprano Antonella Banaudi interprêtre la même oeuvre au diapason officiel (la=440Hz) et au diapason de Verdi (la=432Hz)