« la plus parfaite de toutes les oeuvres d’art est l’édification d’une vraie liberté politique » Friedrich Schiller

Accueil

À propos

L’Institut Schiller, fondé en 1984 par Helga Zepp-LaRouche, est présent dans une trentaine de pays (France, Allemagne, Suède, Italie, Russie, Canada, Etats-Unis, Mexique, Vénézuela, Colombie, Australie...). Il porte le nom du poète allemand Friedrich Schiller (1759-1806), défenseur des idées de la Révolution américaine contre la féodalité en Europe et ailleurs dans le monde.

Helga Zepp-LaRouche s’est distinguée pour ses nombreux travaux sur Schiller et Nicolas de Cuse (1401-1464), prélat, scientifique, mathématicien et philosophe allemand associé à la Renaissance. Mme Zepp-LaRouche est également l’épouse de l’économiste américain Lyndon H. LaRouche, opposant à la mondialisation financière et auteur de nombreuses propositions (dont celles de « nouveau Bretton Woods » et d’un rétablissement de Glass Steagall) visant à réformer le système financier international.

L’Institut Schiller a sans cesse promu à l’échelle mondiale une approche économique inspirée du colbertisme et du New Deal de Franklin Roosevelt, axée sur le développement de l’« économie physique ». Il a publié de nombreux dossiers reprenant des projets d’infrastructure transcontinentaux, en Eurasie, en Afrique et en Amérique, en particulier dans les domaines de l’eau, des transports et de l’énergie.

Tout en promouvant la paix par le développement économique et le respect de la souveraineté des nations, l’Institut Schiller est également actif dans le dialogue des cultures, en mettant l’emphase sur une meilleure compréhension de l’« avantage d’autrui », concept inspiré du Traité de Wesphalie (1648) ayant mis fin à la Guerre de trente ans en Europe.

JPEG - 203.6 ko
Gravure exécutée à l’occasion de la signature du Traité de Westphalie (1648) pour célébrer la fin de la guerrre de Trente ans
La partie supérieure représente un festin en l’honneur des belligérents réconciliés et la partie inférieure une danse. (Gravure anonyme)

Son approche alliant le développement scientifique, culturel et économique est une élaboration du concept de noosphère mise de l’avant par le scientifique russe Vladimir Vernadsky au cours des années 20.

L’Institut Schiller participe et organise lui-même des événements internationaux à caractère politique, scientifique, culturel et économique, ainsi que des séminaires, des concerts et autres types de manifestations.

Pour approfondir :
L’Institut Schiller, ses idées, ses engagements

Pour une présentation des principales initiatives de l’Institut Schiller :
Chronologie